Lalo Zanelli

Compositeur, pianiste et arrangeur, Lalo Zanelli est né à Buenos Aires en 1959 et vit en France depuis 1983.

Musicien aux multiples facettes, il a parcouru les sentiers du rock, du jazz, de la musique latino-américaine, du tango, du folklore argentin…

Il est également compositeur de musiques de film, de théâtre, est aussi guitariste et chanteur.

Créateur du groupe OMBU, vecteur de son langage propre et original où s’expriment ses nombreuses influences,

Ses compositions sont ré-enregistrées et interprétées par divers artistes.

FORMATION

Né à Buenos Aires en 1959, il se forme à la guitare en autodidacte, et joue dans des groupes de rock locaux dès l’age de 13 ans.

Etudie le piano avec Rubens Vitale et Nessy Mur, la composition avec Luis M. Corallini.

Il s’installe à Paris en 1983 et poursuit sa formation à l’Ecole Normale de Musique dans la classe de Composition de musique de Film dirigée par Laurent Petit Girard, obtenant le Premier Prix à l’unanimité en 1985.

Il étudie également la musique éléctroacoustique à l’INA GRM, l’arrangement au CIM avec Ivan Jullien.

Il suit les enseignements de François Jeanneau, Bernard Maury, Gabriel Yared, Gustavo Beytelmann…

PARCOURS

Lalo Zanelli fonde le groupe OMBU en 1992, avec Minino Garay à la batterie, Line Kruse au violon, Glaucus Linx au saxes, Fabrizio Fenoglietto à la contrebasse, Eduardo Garcia au bandonéon et Eddy Tomassi aux percussions.

Ils enregistrent un album homonyme, qui fait partie de la sélection des meilleurs albums “World Music” 1997 de Jazz Magazine et Le Monde de la Musique.

En 2008, une nouvelle formation voit le jour : Lalo Zanelli au piano et voix, Tomas Gubitsch à la guitare, Juanjo Mosalini au bandonéon, Carlos Tero Buschini à la basse et Martin Bruhn à la batterie.

Ombù se produit régulièrement à Paris et en province, tourne en Europe. En 2010, les cinq musiciens d’Ombù se retrouvent en studio pour enregistrer «Memoria colectiva» (Buda Musique, distribution France : Universal).

Depuis 2013 il forme une nouvelle équipe avec Bruno Bongarçon à la guitarre, Pablo Gignoli et Lysandre Donoso au bandonéon, Fabrizio Fenoglietto à la contrebasse et Javier Estrella à la batterie.

Son troisiéme album Inmigrantes sort en mai 2016 (Buda Musique, distr. France : Socadisc.

En 2018 il est convoqué par la chanteuse Mandy Lerouge pour la réalisation des arrangements et direction de son noueveau projet “Madrugada”, un répèrtoire composé des musiques folkloriques argentines. Ils commence une tournée en janvier 2019 et enregistrent un E.P par la suite.

Depuis 2015 il est au piano de Daniel Melingo pour ses tournée européennes.

Il suit depuis 2002 les tournées mondiales de GOTAN PROJECT, en tant que pianiste et arrangeur (DVD Live in London 2005, double CD Gotan Project Live,2008, DVD Live à Paris 2010), se produisant dans les plus prestigieuses salles et festivals du monde: Olympia de Paris, l’Opera de Sydney, le Hollywood Bowl de Los Angeles, Philarmonic Hall de Kuala Lumpur, Sziget Festival à Budapest, North Sea Jazz Festival de Rotterdam…

Parmi ses activités, Lalo Zanelli participe aux projets de Minino Garay en tant que pianiste et compositeur et tourne en Europe et Amérique latine avec qui il porsuit une longue collaboration.

(CD Les Tambours du Sud, 2001; Kilombo, 2005; Que lo pario, 2008…)

Avec François Béranger, il a travaillé comme directeur artistique, arrangeur, pianiste et compositeur sur plusieurs albums (CD Cactus,1997; En public,1999; Profiter du temps, 2003, DVD Le vrai changement c’est quand ?, 2005).

Il a été pianiste, arrangeur et/ou compositeur des spectacles

d’Alfredo Arias: “Mortadela” (Molière 93), “Le Faust Argentin” 1995 et “Fous de Folies”, aux Folies Bergéres, en 1996.

Il compose pour le cinéma: en 2007 il écrit et interprète les tangos pour la B.O. du long métrage “Ma place au soleil”, d’Eric de Montallier avec Jacques Dutronc, André Dussollier, Nicole Garcia, Elodie Bouchez, François Cluzet…

En 2006-2007, il collabore à la B.O. du film “Cherche fiancée tous frais payés” d’Aline Isserman, avec Alexandra Lamy, Bruno Salomon et Claudia Cardinale.

Pour les court-métrages: “Un 14 juilliet” de Andres Spinelli (2012), Resident Alien (1988), Bedtime Story (1992), de Nicky Westcott; en 1999 pour le film muet Les chemins de la terreur, réalisé en 1921 par Michael Curtis.

Il a travaillé avec des nombreux artistes en tant que pianiste, compositeur ou arrangeur: Tryö, Patricia Kaas, Francis Lalanne, Manu Le Prince, Barbara Luna, Lulendo, Otros Aires, Cyrius Martinez…

Ses morceaux ont été repris par de nombreux artistes tels que Daniel Mille, Minino Garay, François Beranger, Pierre Bertrand, Leandro Guffanti, Manu le Prince, Martin Bruhn, Fernando Fizbein, Tangoleon, Fabrice Alleman pour lequel il écrit une orchestration de son morceau Tema de Maela, pour la Philarmonic Orchestra de Hanoi, Vietnam en 2013.

https://www.lalozanelli.com

L'équipe